Une production vidéo étalée sur plus d’un an

Notre société de production audiovisuelle a eu la chance en janvier 2019 d’être sollicitée par une association toulousaine, Mots Tissés, dans le cadre de la réalisation de portraits vidéos de femmes inspirantes. Ce projet, financé par la mairie de Toulouse, a pour objectif la valorisation de parcours de femmes, qu’elles soient sportives, entrepreneuses, enseignantes ou même agents de sécurité.

Après un an de rencontres, de tournages et de post-production, nous avons le plaisir de débuter la prochaine étape de ce projet, à savoir la diffusion et l’exploitation de ces portraits. La première saison de cette série débutera le 8 mars 2020, à l’occasion de la journée mondiale pour les droits des femmes. Chaque mois durant un an, une femme différente sera mise en avant, à la fois sur notre site internet, sur les réseaux sociaux, mais également au travers d’ateliers organisés dans différents collèges et lycées de la région Occitanie.

Le premier portrait diffusé est celui de Sandra, prof de boxe sur Toulouse, que vous pouvez retrouver ici :

 

Sandra, prof de boxe, coach et baroudeuse

Le choix de valoriser le parcours de Sandra est apparue tout de suite évident. Son engagement pour la boxe, sport à forte connotation masculine, mais également son engagement envers un public jeune nous ont tout de suite touché.

Issue d’un quartier populaire, Sandra a très tôt développée un caractère fort et combatif.

La boxe l’aidant à canaliser cette force, ce sport l’a également aidé à mieux vivre le divorce de ses parents. Après avoir baroudé quelques années au Portugal et au Brésil, une rencontre avec une journaliste tournant un reportage sur les enfants boxers dans les favelas brésiliennes lui ouvrit soudainement les yeux sur son avenir.

Elle fait alors le choix de devenir éducatrice sportive, en se tournant volontairement vers un public jeune issu des quartiers sensibles.

Tournage avec Sandra par notre cameraman à Toulouse.

 

Développement du format et mise en place des différentes étapes de production

Souhaitant réaliser des vidéos courtes et dynamiques, nous avons fait le choix de nous engager sur un format « reportage ». Nous construirons chacun des portraits vidéos suivant le même schéma :

Sélection des profils

Après avoir communiqué largement sur notre projet, plusieurs profils nous ont été proposés. Notre processus de sélection repose sur trois critères essentiels. Le profil doit être une femme au parcours inspirant, vivant sur Toulouse (ou région Occitanie) et dont l’activité n’a pas été déjà valorisée au cours d’un précédent portrait.

Tournage avec Sandra par notre prestataire audiovisuel à Toulouse.

Premiers échanges

Notre partenaire Valentine Meyer de l’association Mots Tissés réalisera d’abord un premier entretien physique ou téléphonique. La femme sélectionnée évoquera assez largement sa vie et son parcours. Ce premier échange vital permet à la fois d’identifier les points importants à valoriser, mais également de construire un début de relation de confiance entre le sujet et nous.

Production audiovisuelle avec Sandra par notre societe de production audiovisuelle à Toulouse.

Tournage de l’entretien

Cette troisième étape représente le socle du dispositif. Les notes compilées par Valentine lors du premier entretien permettront de guider avec précision et souplesse l’échange. Nous sélectionnerons le lieu de tournage suivant les suggestions de la femme valorisée, ainsi que selon les possibilités techniques offertes.

Nous établirons notre posture lors de cette captation vidéo entre réception de la parole offerte et accompagnement. C’est seulement cet équilibre de communication, « l’écoute active » qui est le garant d’une parole totale, honnête et forte.

L’équipe technique construira également le dispositif technique avec équilibre. Le cameraman présent restera en retrait de l’échange, s’inscrivant dans la même logique de réception et d’accueil.

Production audiovisuelle avec Sandra par notre videaste à Toulouse.

Tournage des plans d’illustration

Après ce premier tournage, une analyse de l’entretien réalisé nous permettra de cibler les propos méritant une illustration. Nos capacités de production nous permettant de réaliser deux sessions de tournage supplémentaires, ce sont donc deux environnements différents qui seront choisis, en partenariat avec la femme concernée.

Ces nouvelles sessions de tournage se dérouleront généralement dans l’environnement professionnel ou personnel de la femme en question.

Production audiovisuelle avec Sandra par notre cameraman à Toulouse.

Post-production et diffusion

Dernière étape de ce processus, la post-production en représente une partie très importante. Lors de cette étape sensible, la question de l’éthique se posera à de nombreuses reprises. L’enjeu sera d’aboutir à la création d’un format court et dynamique, en conservant l’essence et l’orientation du propos exprimé. Nous réaliserons donc le montage vidéo « à trois mains », le monteur travaillant tout d’abord avec l’association Mots Tissés. La femme inspirante pourra également apporter un regard final et conservera toute amplitude de correction du montage.

La valorisation de ces parcours sera enfin effectuée par une diffusion multicanale. Nous diffuserons ces portraits sur les réseaux sociaux, mais également lors d’ateliers animés en collège, lycée et MJC.

Production audiovisuelle avec Sandra par notre prestataire audiovisuel à Toulouse.

 

 

Un projet s’inscrivant dans la continuité de notre stratégie de production audiovisuelle

La réalisation de ces portraits nous a particulièrement portée durant l’année 2019. Ce projet contient en effet une dimension documentaire plus grande que nos productions audiovisuelles habituelles. Sa réalisation s’inscrit également dans nos perspectives de développement.

Notre agence audiovisuelle travaille en effet depuis 2016 au développement d’un modèle économique mixte, les bénéfices de notre production corporate (film d’entreprise, captation d’événement, clip aftermovie…) étant réinvestis dans notre production indépendante. Ce projet représente pour nous le premier jalon de ce modèle économique mixte.

Nous souhaitons avant tout que ces portraits vidéos puissent rencontrer leur public. Nous croyons fermement que cette parole révèle la capacité d’émancipation de chacune et chacun, dans un monde digitalisé qui rend plus que jamais possible la valorisation des parcours individuels.